Qui suis-je ?

  • MA MISSION, AUJOURD’HUI :

J’accompagne des femmes qui ont besoin d’un coup de pouce pour reprendre leur vie en main, suite à une période compliquée (de séparation, de divorce, de deuil, licenciement, burn-out..), suite à des difficultés avec leurs enfants, ou adolescents, et/ou simplement envie de changer quelque chose dans leur vie suite à un manque de sens à sa vie, un manque de confiance en soi, ou apprendre à gérer son stress, ses émotions… 

LE CHEMIN QUI M’A MENÉ ICI :

Tout d’abord, à la suite d’un divorce, il y a 15 ans environ, je me suis retrouvée sur le site  « Mamans Solos ». J’ai été très vite dans le questionnement puis dans l’aide : comment surmonter un divorce, comment aider ses enfants à vivre un divorce, comment se reconstruire, comment transformer cette rupture en force dans sa vie. Ensuite, j’ai aidé, dans un cadre associatif : SOS Les Mamans, des mamans dans des situations de grande détresse. Et c’est là que j’ai pris conscience de la nécessité de se former. Aider ne s’improvise pas. Je me suis formée au CFCV pour accueillir les femmes victimes de violences. J’ai commencé des études de psychologie, à Paris 8, à l’IED.

Dès la venue de mes enfants, je me suis intéressée à la parentalité, en particulier dans une association de quartier. J’ai animé des groupes de paroles de mères, de mères élevant seules leurs enfants, co-animé un groupe de parents d’adolescents en difficulté. Et j’ai pratiqué des entretiens privés avec ces parents. J’ai alors découvert la Communication Non Violente.

J’ai été également  bénévole dans le Mouvement du Planning Familial. J’accueillais des femmes lors de nos permanences et je co-animais des animations dans des lycées, centre d’handicapés psychiques; sur la sexualité, la contraception, les IST et les Violences.

Et puis j’ai rencontré, par hasard cette école de coaching. Mais il n’y a pas de hasard, n’est-ce-pas ? Depuis, j’ai découvert le monde des coachs, de l’hypnose et plein de belles personnes qui m’ont fait grandir.

Ainsi, à travers toutes ces expériences et formations, j’ai acquis les compétences humaines indispensables à un coach : des capacités d’écoute attentive, dans le non-jugement, dans l’accueil, dans la bienveillance, une ouverture inconditionnelle et une présence entière, des qualités d’analyse, d’empathie et d’intuition, le détachement par rapport à la personne coachée.

J’ai également développé cette compétence qu’est la Relation d’Aide, c’est aider la personne à aller vers un mieux être, en l’éduquant sur ce qu’elle dit, en développant son aptitude à mettre des mots sur ce qu’elle ressent c’est à dire, mettre en lien ce que la personne vit et le langage.

Je me suis aussi appropriée des outils indispensables de coaching : l’Hypnose Ericksonnienne, la Programmation NeuroLinguistique , de Relation d’Aide et de formatrice.

Bien sûr je continue à me former, à apprendre. Je suis actuellement la formation de Laurent Bertin : l’ATSE (L’art de travailler sur les structures émotionnelles), et la formation en NeuroSciences de Cyril Champagne (école de l’Arche) et Thierry Gallopin (Chercheur CNRS).

Surtout, je donne un sens à ma volonté très ancienne d’aider les autres, un sens à ma vie. C’est là-dessus que je m’appuie pour avancer. C’est un puissant moteur.

JE SUIS DONC  :

  • Coache professionnelle et personnelle RNCP,
  • Praticienne de l’Hypnose,
  • Praticienne de la Relation d’Aide,
  • Technicienne Programmation NeuroLinguistique
  • et Formatrice
  • DEUG de Psychologie (IED Paris 8)

 En tant que coache,  je suis une professionnelle de l’accompagnement, tenue par une éthique et une déontologie. Je m’appuie sur le code de déontologie de lEMCC

ET JE SUIS AUSSI :

En parallèle, voir en cohérence, Ingénieure CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers) en Biologie. Je travaille depuis 20 ans dans la Recherche Publique, après 10 ans dans le milieu hospitalier. J’ai toujours été passionnée par le vivant, ce qui bouge, ce qui change, ce qui communique. Ma qualité d’Ingénieure dans la recherche fondamentale m’a apporté le gout du travail en équipe, la facilité à communiquer, la capacité de penser logiquement c’est-à-dire donner un sens à des problèmes complexes et comprendre comment les choses fonctionnent et comment les problèmes se posent, la créativité, l’esprit d’innovation, « faire en permanence ce qu’on ne sait pas faire », la nécessité d’une formation permanente.